Phone support :  (+33)09 70 44 83 04
Free shipping to France.
Les parfums frais séduisent les hommes et les femmes.

Les parfums frais : le synonyme olfactif de l’universalité

Les parfums frais : le synonyme olfactif de l’universalité

Les parfums frais séduisent les hommes et les femmes. Dans la catégorie :

Les parfums frais sont parmi les plus aimés et les plus répandus dans le monde. Faciles à porter, ils conviennent aux hommes et aux femmes et s’adaptent à toutes les occasions. Pour une petite balade de weekend ou pour un dîner d’affaires, un parfum frais reste adéquat à la majorité des événements. Mais de quoi sont-ils faits ? A quelle famille olfactive appartient-ils ? Et comment ceux-ci ont émergé ? Suivez cet article pour tout découvrir sur les fragrances fraîches. 

Un parfum frais, des notes essentiellement hespéridées 

Si je vous demande quels fruits sentent l’odeur de la fraîcheur, vous me répondrez sans hésiter : les agrumes ! En parfumerie, la règle est la même. Parler de fraicheur c’est essentiellement (mais pas exclusivement) parler des agrumes. Ces derniers sont regroupés dans une famille olfactive précise dite “la famille olfactive hespéridée« .

Les notes olfactives fraîches de cette famille sont constituées d’odeurs comme la mandarine, la bergamote, l’orange, le citron et le pamplemousse. La légèreté de ces senteurs leur confère une universalité inédite. Presque personne ne pourra vous dire qu’il déteste les parfums aux agrumes !

Par ailleurs, les senteurs fraîches des parfums sont aussi constituées par des notes aquatiques (marines) qui vous font rappeler les magnifiques paysages de la mer et l’immensité de l’océan. Enfin, elles peuvent se constituer de certaines odeurs herbacées inspirées du mimosa ou de la jonquille qui ont une facette fraîche plus sauvage

Les notes chyprées pour un parfum frais plus durable

Les notes de fond des parfums frais se constituent, en général, d’un accord chypré composé de mousse de chêne et de vanille ou de musc et d’autres composantes qui accentuent la tenue et le sillage de la fragrance. 

La famille olfactive Chypre doit son existence au parfum Chypre lancé en 1917. Celui-ci s’est inspiré de l’eau de chypre qui a une odeur sauvage, fraîche et profonde. On l’associe, depuis, aux parfums frais comme note de fond afin de renforcer la légèreté des notes d’agrumes.

Les parfums frais, une histoire aussi récente qu’ancienne 

Parler de parfums frais c’est renvoyer à l’image du propre, du bienêtre et de la jeunesse. C’est aussi s’opposer à la ténacité des fragrances capiteuses qui sont parfois mal supportées. Mais si la tendance tourne aujourd’hui, et depuis quelques années, vers ces fragrances légères et pétillantes, leur existence ne date pas d’hier.

Les eaux de Cologne, les prédécesseurs des fragrances fraîches 

Malgré le fait que les parfums frais soient officiellement introduits durant le 20ème siècle, les eaux de Cologne tenaient bien ce chemin de fraîcheur trois siècles avant.

Effectivement, connus jusqu’à ce jour pour leurs notes acidulées, les eaux de Cologne qui étaient essentiellement constituées de notes florales se sont invitées à explorer la beauté des agrumes. La première eau de Cologne basée essentiellement sur des notes hespéridées est lancée durant le 17ème siècle. Celle-ci est connue sous le nom d’Aqua Mirabilis

Les parfums frais séduisent les hommes et les femmes.
Une photo illustrative des agrumes utilisés dans les parfums frais.

Ainsi, cette marque d’attirance vers ce qui nous fait sentir plus propres et plus souples a toujours été connue dans le monde de la parfumerie. 

Eau de Roche, le parfum frais qui ne dit pas son nom

En 1948, la maison Rochas lança Eau de Roche, un parfum féminin aux bonnes doses d’agrumes. L’objectif derrière ce parfum était de refléter l’image d’une eau pure qui coulait des hauteurs d’une belle cascade. 

Il réunissait en son sein, la bergamote, le citron, le pamplemousse et la mandarine pour un tourbillon de fraîcheur ! Il fut commercialisé officiellement en 1970 et fut un grand succès chez les femmes qui le trouvaient bien complet. Il mariait les notes hespéridées aux notes boisées et chyprées que sont le patchouli, le vétiver, le santal et la mousse de chêne, en plus de plusieurs autres composantes qui lui ont assuré une vaste popularité. 

Eau Fraîche de Dior, l’initiateur de la tendance des fragrances fraîches

Après Eau de Roche qui a frappé timidement la porte d’une nouvelle tendance, les parfums frais font explicitement leur apparition aux débuts des années 1950 avec le lancement de l’Eau Fraîche de Dior. 

Celui-ci a été le résultat d’une inspiration particulière qui voulait renvoyer à tout ce que contient la nature comme fraicheur par ses notes hespéridées. Il reflétait aussi l’image d’un mode de vie ultra équilibré réunissant détente, sport et souplesse. Ce parfum féminin lancé en 1953 a été étudié une année avant. Il se présentait comme l’ambassadeur du nouveau mode de vie américain qui laissait les instants de loisirs et de relaxation en plein air s’exprimer pleinement. 

Eau Fraîche de Dior est composé autour de la mandarine et du citron. Ces notes acidulées s’accompagnent avec la mousse de chêne et la vanille pour assurer une tenue plus prolongée au parfum. 

La recherche de la fraîcheur maximum accentue le recours aux parfums frais

La période durant laquelle Eau Fraîche fut lancée correspondait à l’apparition d’un nouveau code de langage dans lequel on qualifiait les parfums agréables à porter de “légers”, et les parfums moins plaisants de “lourds”. Ces deux expressions ont joué en grande partie en faveur des parfums frais, qui sont de nature légers.

Les odeurs de l'orange sont très utilisées en parfumerie.
Une photo illustrative de tranches d’orange.

Le recours aux odeurs éclatantes s’intensifie entre les années 1960 et 1970 et les parfums frais remplacent petit à petit les eaux de Cologne. Ces deux derniers se ressemblent dans leurs notes de tête essentiellement faites d’agrumes, mais prennent deux chemins différents par la suite. Les eaux de Cologne évoluent vers un bouquet floral, et les eaux fraîches vers des accords chyprés

Enfin, entre les années 1970 et 1980, la tendance devient la norme. Les parfums frais s’installent dans la durée en Occident et reflètent cet aspect de bienêtre et de transparence

Les parfums frais à l’ère moderne

Aujourd’hui les parfums frais conservent toujours une place privilégiée chez les amateurs des senteurs tonifiantes. Ils attirent des fans des deux genres et s’inscrit dans le registre des odeurs qui brisent les frontières. Différentes combinaisons peuvent créer des fragrances fraîches, mais leur but est le même : dégager une odeur rassurante pleine de dynamisme qui fait vibrer les plus jeunes. 

Les particularités des parfums frais

Les parfums frais sont principalement portés en été. La saison du soleil correspond parfaitement au besoin de fraîcheur. Par contre, le plus grand désavantage des parfums frais reste leur tenue légère et peu puissante. Les odeurs des agrumes étant très volatiles, ne durent que quelques petites heures sur la peau. 

C’est pour cela qu’on les renforce avec des notes plus tenaces comme le musc ou la mousse de chêne. Cependant, on ne cessera jamais de rêver d’avoir une fragrance fraîche, légère et à la tenue longue et persistante…Un paradoxe qui fera le bonheur de milliers de personnes !

Découvrez notre parfum oriental-frais

Cachemire : Un parfum au départ frais, acidulé et lumineux. Ses notes de mandarine vous offre une fraicheur inimitable…

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mon panier

0

Votre panier est vide.

Hit Enter to search or Esc key to close